> Coronavirus & Vacances Scolaires ⇒ Les dernières infos concernant l'impact du Covid 19 sur le Calendrier Scolaire | vacances-scolaires-gouv.fr

Coronavius & Calendrier Scolaire
Les dernières informations au


Vacances scolaires & déconfinement post-CORONAVIRUS

Coronavirus : des vacances d'été 2020 annulées ou raccourcies ?

[Mise à jour : ]

Du retard a été accumulé par tous les élèves durant le confinement et la crise du COVID-19, cependant, les grandes vacances d'été ne seront ni raccourcies ni annnulées en 2020.

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a confirmé, lors d'une déclaration en mai 2020, que les vacances d'été débuteraient bien le 4 juillet 2020 comme prévu initialement

S'agissant des vacances d'été, et là encore sous réserve de l'évolution de l'épidémie et de possibles restrictions très localisées, nous privilégions une hypothèse raisonnable. Les Français pourront partir en vacances en France au mois de juillet et au mois d'août, en métropole et dans les outre-mer.
Les vacances d'été seront maintenues, avec des colonies de vacances éducatives ainsi que des modules scolaires gratuits.

Où sera-t-il possible de partir pendant les grandes vacances d'été 2020 ?

  • France : Depuis le 2 juin 2020, les déplacements à l'intérieur du territoire français sont à nouveau autorisés sans limite, la règle des 100 kilomètres n'est plus en vigueur. Auncun problème donc pour partir en vacances où vous le souhaitez en France. Les colonies de vacances & les camps de vacances seront autorisés cet été.
  • Europe : Concernant les voyages en Europe, le 1er ministre Édouard Philippe avait exprimé sa volonté de les autoriser cet été, grâce à une "coordination" au niveau européen. Emmanuel Macron a ensuite annoncé le 14 juin que la France rouvre ses frontières, sans contrôle, avec l'espace Schengen à partir du 15 juin 2020.
  • Monde : Pour partir en vacances dans d'autres pays que la France et les pays européen, cela se fera au cas par cas à partir du 1er juillet 2020, en fonction des mesures sanitaires mises en place par les pays de destination.

Historique des mesures précédentes concernant le CORONAVIRUS / COVID-19

carte des zones du déconfinement 2 juin 2020

Les conséquences du Coronavirus / Covid-19 sur le calendrier scolaire 2020

A partir du 11 mai, les élèves français, de la maternelle au lycée (les élèves ne sont pas concernés et doivent contacter leur établissement d'enseignement supérieur pour connaître les méthodes d'examen), sont invités à retourner dans les salles de classe, une semaine après la fin théorique des vacances de printemps pour le dernier domaine concerné, le A. mais, dans le contexte épidémiologique lié à la crise sanitaire du coronavirus, de nombreux parents et enseignants avaient exprimé des inquiétudes sur les risques de propagation de l'épidémie une fois le confinement levé.

Jeudi 23 Avril, L'Elysée a indiqué que ce retour se ferait "sur un principe de parents volontaires et sans obligation". Il reste à connaître les modalités pour les étudiants qui passent des examens. Il convient de rappeler que les examens du Brevet et du général, technologique et Baccalauréat professionnel, sera validé en contrôle continu. Ce retour en classe avait auparavant été justifié par le gouvernement afin d'éviter de creuser les inégalités entre les élèves. "Trop d'enfants, surtout dans les quartiers populaires, dans nos campagnes, sont privés d'école sans accès au numérique et ne peuvent pas être aidés de la même manière par les parents", a souligné Emmanuel Macron dans son discours du 13 avril dernier. Cependant, le chef de l'Etat a reconnu que le gouvernement devrait utiliser les installations, "des règles spéciales" et "organiser le temps et l'espace différemment" afin de "bien protéger nos enseignants et nos enfants avec le matériel nécessaire".

Le port du masque fait donc partie des possibilités, ce serait "très possible et fait partie des choses que nous déciderons dans les deux prochaines semaines" (soit fin avril), avait glissé le Ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer à FranceInfo le 14 avril dernier. Il avait également confirmé que la réouverture des écoles n'aurait pas lieu" du jour au lendemain", se référant également au calendrier pour la fin de l'année. "En Mai et juin, il ne sera pas du tout comme avant, il sera forcément différent," dit-il. "La formule que je propose permettra de travailler tout au long du mois de juin jusqu'au 4 juillet et donc de rattraper les semaines de cours."

Que dire de la pause estivale? Les grandes vacances seront-elles annulées ou raccourcies pour rattraper le retard accumulé au cours de l'année scolaire 2020 ? Le ministre de l'Éducation Nationale a déclaré qu'ils auraient lieu: "ils seront maintenus, avec des camps de vacances éducatifs "ainsi que"des modules scolaires gratuits". Cependant, le Secrétaire D'Etat aux transports Jean-Baptiste Djebbari a estimé mi-avril que les Français devaient "attendre" avant de réserver pour les vacances d'été, la situation liée à l'épidémie de Covid-19 étant "encore trop incertaine". Il explique: "très intelligent qui sait décrire demain l'offre de transport, et qui sait comment décrire exactement quand on va commencer à deconfine. Nous travaillons, notamment au ministère des transports, sur différents scénarios pour préparer la reprise de l'activité à la fin de l'endiguement de la population. Je rappelle que la priorité absolue de l'instant est l'effort collectif que nous faisons pour rester à la maison pour prévenir la propagation de ce virus". La ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne a ensuite nuancé ces propos, affirmant qu'il ne s'agissait que de "vols à l'étranger". Le président de la République a également précisé dans la foulée que les frontières extérieures de l'UE restent fermées jusqu'à nouvel ordre.

Quelles sont les dates des prochaines vacances scolaires 2020 ? Avec une durée de deux semaines, les vacances de Pâques ne commencent pas aux mêmes dates pour tout le monde. En 2020, ils ont lieu entre le 4 avril et le 4 mai selon les académies. Les élèves de la zone C ont été les premiers à profiter des vacances de printemps, en confinement complet. Les étudiants de la zone B (fin des vacances le 27 avril) et A (fin des vacances le 4 mai) ont suivi.

Vers un arrangement des dates des vacances d'été ?

Si les dates des vacances de printemps sont maintenues, les vacances d'été peut être sujet à certains ajustements.

C'est la question que se posent de nombreux élèves et parents d'élèves: les vacances scolaires sont-elles menacées par la pandémie? Malgré les efforts déployés par les enseignants pour assurer la continuité pédagogique depuis la fermeture de toutes les écoles le 16 mars, les élèves risquent de prendre du retard dans les programmes scolaires. Délai qui devra être fait un jour, d'une manière ou d'une autre.

Dans un entretien au Parisien, Le Ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer envisage la possibilité d'un retour en classe dès le 4 mai, Jour de la fin des vacances de printemps en zone A. Les vacances de printemps sont donc "maintenues", puisque les écoles ne devraient pas rouvrir avant. Dans L'institution privée Saint-Jean de Passy à Paris, François-Xavier Clément, le directeur a annoncé aux parents qu'il souhaitait que la première semaine des vacances de printemps soit consacrée au travail scolaire.

Modules de rattrapage en août

Les vacances d'été, en revanche, sont un peu moins certaine. "Le but n'est pas de toucher aux vacances", a déclaré Jean-Michel Blanquer au Parisien. Cependant, le ministre prévoit d'organiser des modules de rattrapage gratuits au cours du mois d'Août, afin d'aider les élèves les plus difficiles à se préparer à la rentrée scolaire. Il est également possible, même si aucune décision n'a encore été prise par le ministère, que le baccalauréat soit reportée. Si cette hypothèse devait se réaliser, les étudiants en terminale verraient leurs vacances d'été légèrement raccourcies. Il n'y a cependant aucune raison d'être alarmé si l'on tient compte de la grande période entre le début habituel des vacances à la fin du mois de juin et la reprise des cours dans l'enseignement supérieur en septembre.

Paces, grandes écoles postprepa: tous les concours sont reportés

C'est maintenant officiel. Dans un communiqué de presse publié il y a quelques minutes, le Ministère de l'enseignement supérieur vient d'annoncer le report de tous les concours d'écoles de commerce et d'ingénieurs post-prépa, mais aussi de la deuxième partie des concours du concours paces, confirmant une information publiée par Le Figaro il y a quelques jours.

"Les examens et concours nationaux qui n'ont pas eu lieu ou qui doivent avoir lieu dans les semaines à venir seront reprogrammés à une date ultérieure. Compte tenu de la complexité de l'organisation de ces tests, en tout cas, ils ne peuvent avoir lieu avant la toute fin mai", précise le Ministère de l'enseignement supérieur

Ces reports concernent les écoles de commerce et les écoles d'ingénieurs de postprep, mais aussi les étudiants en première année de médecine, qui doivent passer la deuxième partie du concours Paces. "La réorganisation des concours nationaux sera mise en œuvre dans un cadre collectif impliquant les établissements d'enseignement supérieur et tous les ministères concernés", précise le Ministère de l'enseignement supérieur.

Pour suivre l'organisation des différents concours et examens nationaux, le Ministère a annoncé la création d'un comité de pilotage opérationnel présidé par Caroline Pascal, doyenne de l'Inspection Générale de l'éducation, du sport et de la recherche. Toutes les conférences d'institutions (CPU, CGE, CDEFI, etc.), mais aussi les banques de la concurrence et les ministères concernés seront représentés dans ce comité, qui aura pour tâche de "construire, avec tous les acteurs engagés sur cette question, les modalités d'organisation et le calendrier général qui permettront la tenue de tous ces concours et examens dans les meilleures conditions".

Les formats du concours peuvent changer

Le ministère indique également que les établissements "pourront réviser le format des concours, que ce soit en termes de nombre d'épreuves, de format ou de durée", pour s'assurer que les étudiants ne sont pas "pénalisés".

D'autre part, le ministère précise également que "exceptionnellement pour l'année 2020 et après consultation des institutions, les épreuves écrites des concours postbac permettant l'accès à la formation sélective du premier cycle de L'enseignement supérieur seront remplacées par un examen des dossiers académiques des candidats". Cette nouvelle concerne donc toutes les formations sélectives, y compris les IEP, les écoles de commerce et d'ingénieurs post-bac, etc.

Lettre de Jean-Michel Blanquer sur la crise du Coronavirus

Le ministre de l'éducation nationale a rédigé une lettre en avril 2020 adressant les différents problèmes liés aux conséquences de la crise sanitaire du coronavirus sur les dates des vacances scolaires, vous pouvez télécharger la lettre ici : Coronavirus, la lettre de Jean-Michel Blanquer.


Mis à jour le